Quatre ans de travaux pour la maison de retraite

Ouest-France – 2 septembre 2020

D’importants travaux vont débuter au Grand-Jardin. Les riverains ont été conviés à une réunion publique pour découvrir le projet et faire part de leurs interrogations

Le bâtiment du Grand-Jardin, désaffecté depuis dix ans, sera complètement déconstruit pour être reconstruit.

Invités par la municipalité, une vingtaine de riverains de la maison de retraite Grand-Jardin étaient réunis, lundi soir, à la salle polyvalente, pour prendre connaissance des travaux qui vont débuter sur le bâtiment et des contraintes en termes de circulation et de stationnement qu’ils vont entraîner. « Il s’agit d’un projet de déconstruction totale de l’ancien bâtiment et de reconstruction avec le maintien en l’état des façades sur la rue Porte-Cadre, et le parvis de la collégiale », ont expliqué Rémi Roulin et Sonia Rachdi du cabinet d’architecte nantais Murisserie

« Le bâtiment est désaffecté depuis dix ans, ces travaux vont permettre de disposer de 71 chambres », a précisé David Jeuland, le directeur de l’Ehpad (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes).

Ce nouveau bâtiment, sur quatre niveaux, garde la configuration actuelle du site. « Il n’y a pas de modifications extérieures. »

Rémi Roulin, du cabinet d’architecte Murisserie, de Nantes, a détaillé le plan de déconstruction et de reconstruction des bâtiments de la maison de retraite de Grand-Jardin. | OUEST-FRANCE

Des palissades de protection

La première tranche commence ce mois-ci et entraînera d’importantes modifications pour la circulation et le stationnement. « La rue de Graslin va repasser à double sens pour la circulation des camions et permettre leur rotation au parking de l’école. » Elle sera entièrement fermée au stationnement et « les places en épis seront supprimées ».

Concernant la rue Porte-Cadre, « elle sera fermée à la circulation pendant dix-huit mois », a précisé le maire, Stéphane Combeau. En effet, le maintien en place des façades et leur rénovation nécessite l’installation « de palissades de protection de 3 m de haut » et d’une réduction de la largeur de la rue, « à certains endroits jusqu’à 1,50 m », ceci afin d’assurer la protection des riverains et des passants.

Cette première tranche de travaux devrait durer dix-huit mois. Ensuite, « la rue sera rouverte à la circulation ». Au total, les travaux vont durer quatre ans. Après « tout se passera à l’intérieur et dans l’enceinte de la maison de retraite ».

Une vingtaine de riverains étaient présents lundi soir pour la réunion publique sur les travaux de l’Ehpad de Grand-Jardin. | OUEST-FRANCE

Les questions des riverains ont porté sur la réservation de places de stationnement. « Cela sera indiqué sur le parking de l’école », a répondu le maire. Sur l’accès à l’école pour la dépose et reprise des enfants : « Il se fera rue Saint-Roch avec des places réservées. » Des problèmes d’accès pour certaines livraisons, commerces, fuel… ont été soulevés. « Un accès sera toujours possible par la rue Saint-Fiacre, des tests ont été réalisés avec le plus gros camion des pompiers et cela passe. »

Côté nuisances, des inquiétudes ont été émises concernant le nombre de camions – « pendant la déconstruction, jusqu’à une trentaine par jour, mais cela ne durera pas longtemps » – sans oublier la poussière et le bruit – « cela sera variable suivant les étapes de travaux ».

« Tout le plan de circulation et de stationnement communal va être revu, il va falloir changer des habitudes », a conclu Stéphane Combeau.

Les modifications de circulation sont effectives depuis le 1er septembre. La pose des palissades rue Porte-Cadre est prévu le 28.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *